top of page
Rechercher
  • chanleng-yaski

Hypertension : Quel rôle pour l'alimentation ?

Qu'est-ce que la tension artérielle (TA) ? La tension artérielle est une mesure prise à l'aide d'un brassard relié à un manomètre, allongé et au repos. Elle rejette la pression exercée par le sang sur la paroi des artères. Elles est caractérisée par 2 chiffres exprimés en centimètres (ex : 12/6) ou millimètres (ex: 120/60) de mercure. Le premier chiffre correspond à la tension artérielle lors de la contraction cardiaque (la systole), le deuxième à la tension entre 2 contractions (la diastole).

Qu'est-ce que l'hypertension artérielle (HTA) ? L'HTA est la première maladie chronique dans le monde. Elle est définie par une TA supérieure ou égale à 140/90 mmHg allongé après plusieurs minutes de repos. Si vous êtes diabétiques ou atteint d'une insuffisance rénale, une TA inférieure ou égale à 130/80 mmHg peut être conseillée par votre médecin.

Quelles sont les causes de l'HTA ? Le plus souvent, l'HTA est dite "essentielle", c'est-à-dire que l’on n’en connaît pas réellement la cause. Plusieurs facteurs rentrent en compte. Certains ne sont pas modifiables (l'âge, la prédisposition génétique), d'autres peuvent être limités afin de réduire le risque d'HTA (une alimentation trop riche en énergie ou en sel et pauvre en potassium, la prise de poids, la graisse au niveau du ventre).

Quelles sont les conséquences de l'HTA ? L'HTA augmente le risque cardio-vasculaire : les maladies cardiaques telles que l'infarctus du myocarde ou l'insuffisance cardiaque et surtout les accidents vasculaires cérébraux. Le risque d’insuffisance rénale et de troubles de mémoire sont également augmentés. On estime que l'HTA a causé 7 à 8 millions de décès dans le monde en 2011.

Comment puis-je réduire ma tension artérielle ? Si vous avez une HTA essentielle, avant de prendre des médicaments il est préférable de modifier son mode de vie ! Faire attention à sa consommation de sel :

Le sel est présent en excès dans les plats industriels et les produits transformés (conserves, charcuteries...). Aujourd'hui, nous ne disposons pas d'informations suffisantes pour déterminer une quantité de sel optimale. Les experts recommandent de manger moins de 6 g de sel par jour (les Français en consomment en moyenne 7.7 g/jour). Favorisez les produits frais et prenez l'habitude de goûter avant de saler à table !

Dois-je suivre une alimentation sans sel ? Supprimer le sel de votre alimentation est non seulement très contraignant mais peut aussi présenter des risques ! Une alimentation sans sel semble également liée à une augmentation du risque cardio-vasculaire, sans compter le risque de dénutrition et la perte de plaisir alimentaire ! Il ne s’agit donc pas d’éliminer complètement le sel !

Augmenter les apports en potassium : Une alimentation pauvre en potassium est également facteur de risque d' HTA. Les aliments riches en potassium sont : - certains fruits (bananes, agrumes, ananas, abricots secs) et légumes (brocolis, épinards, choux, courges),

- les légumineuses (fèves et haricots secs, pois secs, lentilles) - les fruits oléagineux (amandes, noix, noisettes).

Attention au poids et au tour de taille : L'obésité, la graisse abdominale et la prise de poids sont des éléments favorisant l'HTA.

Prenez rendez vous avec votre diététicien pour savoir où vous en êtes sur ce point.

J'ai l'habitude de manger très salé et suis par conséquent obligé de resaler les plats pour en apprécier le goût. Comment faire ? Il est démontré que la perception du goût salé est identique que l'on soit grand ou faible consommateur de sel. C'est l'habitude qui détermine la consommation de sel plutôt que le goût. En réduisant peu à peu votre consommation vous devriez arriver à une quantité de sel raisonnable tout en conservant du plaisir à manger. Utiliser des herbes, aromates et épices peut vous aider !

En suivant ces conseils, je pourrai arrêter mon traitement contre l'hypertension ? Ces nouvelles habitudes font partie intégrante du traitement. Il est cependant possible qu'un traitement médicamenteux soit tout de même nécessaire. Mais même dans ce cas, suivre ces habitudes alimentaires n'aura pas été inutile : cela peut permettre d'améliorer l'efficacité du traitement, de réduire la posologie et le nombre de médicaments et de diminuer le risque de complications cardio-vasculaires.

Je peux vous accompagner afin de faire le point sur votre consommation de sel. Et si votre médecin vous conseille de perdre du poids, vous bénéficierez de nombreux conseils.


3 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page